(TOME I Épisode 34 Nadrae Le Torkvar l’an 1246 Artefeu

Affamer, sans argent, seul et armer de ses armes en guise de fardeau, il était redevenu un errant sur les routes sans but ni espoir de retrouver le Torvaldsland. Celui-ci avait disparu encore une fois et malheureusement, il devait se faire à l’idée et le reconnaître que, le Nord n’était qu’un fantasme désormais, une croyance pour garder la force mentale pour vivre. Otargr vivait par ci et par là, porter par le vent des contrés et ne savait pas ou aller exactement, un jour, lorsqu’il parcourait le désert de Jad, il entendit une conversation entre deux individus, ces deux personnes parlaient d’un ancien fort sur une terre verte, et prospère d’arbres, la ou la vie semblait y être et en abondance. Ces gens cherchaient des guerriers pour leur sécurité, mais pas seulement, ils voulaient tenir leur front et leur Fort. Amusé et curieux, Otargr s’empressa de retourner à Haelis pour préparer ses affaires et embarqué pour le prochain navire marchand, il donna sa bourse au marin en lui demandant sur un ton décidé

Snapshot_001

« Ola brave homme, emmène-moi a cet endroit ! »

Lui disait-il en pointant du doigt l’endroit sur la carte, c’est alors qu’il fit un voyage de 5 lunes en mer avec un nouveau but, est quelque chose a quoi s’accrocher pour vivre dignement, et non dans lemépris et le regret. À son arrivé sur les terres dont il avait entendu parler il nu pas grand mal a arrivé devant les grilles de ce fort, il était magnifique, grand, et les murs faits de roche orangés, la cour derrière la grille abritait un petit coin pour la forge, une grande table ou était disposer des victuailles. Le deuxième étage était spacieux et on y voyait l’étendue de la région depuis les remparts. Fasciner et émerveiller, Otargr trouva une personne qui a ses yeux était visiblement un guerrier de ce domaine, ainsi, ils parlèrent tous les deux, longuement, jusqu’à qu’arrive une femme de petite taille et au regard angélique au premier abord.

fortt_002

La femme « Tal a toi homme »

Otargr « Hilsen a toi femme, je viens ici pour offrir mes services, j’ai entendu dire que votre fort manquait de lame, c’est pour cela que je me permet de vous offrir les miennes. « 

la femme  » Oh eh bien… ceci ne sera pas de refus ! entrez donc, nous allons vous faire visiter !  »

C’est alors qu’il devint un mercenaire au fort des Blades Of Despair,  fier clan de quelques Outlaws, son Odyssée l’avait conduit dans bien des endroits, mais ici au moins, il ne se sentait pas mis à l’écart non, il avait cela dit son humeur, mais a l’intérieur de lui au fond, il se sentait utile ici.

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»