(TOME I Épisode 35 Nadrae Le Torkvar l’an 1246 Artefeu

voyage2

Après un long voyage, son retour dans la plaine où l’on pouvait distinguer le fort des Outlauws au loin le rendait bien heureux et soulagé aussi, c’est que pour lui les voyages en mers étaient interminables et fatiguant.

Otargr  » Hilsen à toi femme « 

Son regard valse ensuite vers la cheftaine qui ne semble pas seul et d’un signe de tête les salua en portant sa main devant son torse, la refermant sur elle en forme de poing et le battit de trois coups sur son cœur :

La femme  » le Sire va bien ? « 

Otargr  » Hilsen a vous aii je vais bien, je viens voir la cheftaine qui a demandé à me solliciter « 

dit-il en relachant sa main a sa taille.

La femme  » Ma Dame, le sire Otargr est là « 

la cheftaine « Tal à toi Otargr tu peux avancer, je voulais te voir en effet « 

disait-elle en regardant l’homme qui s’est assoupie a ces côtés, il n’avait pas la moindre idée de la raison pour laquelle elle voulait le voir, cela dit la présence de l’homme endormi l’intriguait, visiblement, il ne l’avait jamais vu encore ici et donc, il ne pouvait que penser que c’était cette raison-là.

Otargr  » J’ai appris que vous vouliez me voir alors, me voilà, « le cheftaine  » oui, assieds-toi un moment »

Le cheftaine  » oui, assieds-toi un moment »

inclina pliement la tête comme il avait vu faire il y a longtemps dans d’autres régions, une façon de montrer qu’il avait tout de même des manières bien que la politesse fût peu connu chez lui  » Takk  » dit-il en se dirigeant vers le petit fauteuil en bois et orné de peaux, il s’y assied en dressant un hochement de tête à la femme à côté de lui. La cheftaine ne se redressait pas, politesse ou pas c’était la chef et sur certains points, oui, elle en profitait … Elle restait donc caler contre Hades et regarda Otargr qui prit place sur le fauteui

La cheftaine « bien, j’ai raconté à mon compagnon Had, à ma seconde Klira, ainsi qu’au lieutenant Toli, la conversation que nous avions eu ensemble l’autre lune ».

Otargr  » mmmm je vois, « 

disait-il en s’installant confortablement sur le fauteuil, le regard river sur la cheftaine

Otargr  » et… Vous en avez conclu quoi ? Enfin, je veux dire, étais-je le sujet de conversation ? « 

Demandait-il en écoutant la mélodie que jouait la femme avec sa harpe, le son magique qui en sortait, était apaisant et rendait la discussion conviviale et agréable. D’un côté, ça lui rappelait le bon vieux temps lorsque les bonds jouaient des instruments dans les grands hall, ahhh.. le Nord, quel grand désastre s’est abattu là-bas. Il n’oubliait pas non.

La cheftaine souriait à Klira, la femme qui surement était une sorte de bond peut être, la cheftaine trouvait qu’elle avait eu une super idée de sortir la harpe, elle qui fait si bien danser ses doigts sur les cordes … Elle regarda ensuite Otargr qu’elle a convié dans son salon

La cheftaine « pour ton courage, pour les nombreuses fois où tu as mêlé ta lame aux nôtres, pour ton sang qui a coulé pour nous, nous t’accordons notre confiance, t’acceptons parmi nous, et te déclarons dès cette lune, un Blade of Despair »

Lui disait-elle en souriant, la main tendue vers lui avec dans sa paume une clé quelle sortit de sa besace.

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»